Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 09:25

 

uncoeursimple.jpg

 

 

Pour reprendre les hostilités après une longue absence, je tape dans du beau, du sublime, du Littéraire avec un L de dix-huit mètres de haut, dans de l’Art, quoi. Ouais.


Et absurdité totale, je commence malgré tout par le résumé, mais là, il est de la main de Flaubert lui-même  :


L’Histoire d’Un coeur simple est tout bonnement le récit d’une vie obscure, celle d’une pauvre fille de campagne, dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme du pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu’elle soigne, puis son perroquet ; quand le perroquet est mort, elle le fait empailler et, en mourant à son tour, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Cela n’est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste.


J’aime ce résumé comme j’aime ce livre : Flaubert y dresse une liste des épisodes du roman, mais là n’est pas l’essentiel…Relisez ce résumé, à haute voix, sentez le rythme, l’équilibre des sons, le flux de l’écriture…et si cela vous fait quelque chose, jetez-vous sur Un Cœur simple ! Flaubert en effet en parle, c’est célèbre, comme d’un « livre sur rien » et « qui se tiendrait par la seule force de son style ». C’était son projet, et c’est magistral : la beauté de l’écriture elle-même suffit à captiver, et on se prend finalement à s’attacher, à s’émouvoir du sort de la pauvre Félicité – la pauvre fille de campagne, qui devient servante, dont on nous raconte l’histoire -, à la trouver sublime, par la seule magie du style. L’écriture parvient à transformer un personnage à première vue plutôt inintéressant en Figure sublime, en objet d’art. La scène de sa mort est, pour cela, absolument superbe, elle m’évoque toujours un vitrail visuel et sonore, alors que son sujet n’est finalement « que » le délire d’une mourante qui s’offre un dernier trip avec son perroquet…


La chose est bien difficile à exposer sans tomber dans le commentaire composé, mais cette lecture est une expérience en soi, et aussi une porte ouverte vers la littérature proprement artistique, celle qui crée les souvenirs éternels.

 

Parce que oui, Hugo et Flaubert sont vachement plus balèzes que Marc Lévy, et qu’eux méritent, contrairement à beaucoup d’autres, le nom d’artistes et une place dans la mémoire collective.  

 

Cela n'empêche d'ailleurs pas la lectrice de ce blog de se délecter de nombre de page-turners et autres thrillers jubilatoires mais vite oubliés...la question est simplement de savoir ce que l'on mange et de digérer en conséquence... non ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

popular baby names 15/05/2014 12:45

wow.. I liked the theme of this book very much. And well written review here. I do love this kind of village themed stories, as they gives you fathomless chance to imagine about the scenes. Thanks for the read.

BENHASSEN 05/02/2013 11:32

Chère Carolunelit,
Merci pour cette invitation à une pareille lecture, je ne connait pas encore cette oeuvre artistique comme vous la décrivez et c'est tant mieux,ainsi j'aurai une curiosité à assouvir, une beauté à
découvrir et une langue à goûter.
Je découvre par un bel hasard votre blog et je pense que j'y reviendrai de temps à autre si vous le voulez bien,
A bientôt,
SB

Carolune 04/06/2013 16:10



Vous serez toujours le bienvenu ! Avez-vous finalement lu "Un coeur simple" ? qu'en avez-vous pensé ?



L'irrégulière 02/11/2012 15:54

On l'aura attendu celui-là !!! (sinon, c'est très loin d'être mon Flaubert préféré)

Carolune 02/11/2012 16:17



Mouarf ! Je me prends un peu pour la comète de Halley, ces derniers-temps, que veux-tu...


Pour Flaubert, mon préféré reste encore et toujours Madame Bovary... mais qu'est-ce que j'aime le côté orfèvre d'Un Coeur simple !...



Morgouille 02/11/2012 13:24

Ouiii, un retour en fanfare !!! :)
Je n'ai pas encore lu Un coeur simple, mais ce n'est pas l'envie qui manque... Surtout après un tel billet. Et je suis entièrement d'accord avec tes derniers mots !

Carolune 02/11/2012 13:37



Merci pour ton enthousiasme !! ;-)


Et ravie je suis d'être de retour sur la blogosphère !



Présentation

  • : Carolune lit
  • Carolune lit
  • : Prof de français et fille de libraire, autant dire que je suis tombée dans la marmite des livres étant petite !
  • Contact

J'y suis !


Mon profil sur Babelio.com

logolivra.png

Rechercher

Archives